Vous êtes ici :  Accueil
  
La dernière nouvelle

Ciné-débat dans le cadre du festival de films documentaires
Nourrir les villes, les enjeux de demain
Jeudi 27 novembre à 20 h 30 au Vox 2

Documentaire de Irja Martens produit par Fechner Media - 52' - 2013

Festival Alimenterre, projection Nourrir les villes

Résumé
En 2050, nous serons entre 9 et 10 milliards d'habitants sur la planète, en majorité urbains. Pour nourrir les villes du futur, différents modèles ont récemment vu le jour, aux antipodes les uns des autres. Entre une agriculture de plus en plus industrialisée aux serres géantes, et des productions « bio » en jardins partagés, comment nos sociétés souhaitent-elles s'alimenter ?
D'un agroparc géant à Bengalore (Inde) jusqu'à Berlin, capitale de l'agriculture urbaine, le tour d'horizon  est vaste et alimente le débat.

La réalisatrice
Irja Martens est née à Munich en 1983. Elle a étudié les médias et arts du spectacle en Allemagne et en France. Elle vit actuellement au Bhoutan où elle étudie la production alimentaire. Elle souhaite se consacrer à des sujets comme la transition énergétique, l'agriculture et la question de l'indépendance. Elle ne veut pas imposer son opinion au spectateur mais elle préfère stimuler sa réflexion pour que chacun puisse se forger un avis.

LES ENJEUX DE DEMAIN :
QUEL MODÈLE DE PRODUCTION ALIMENTAIRE ?

Actuellement, l'élimination de l'extrême pauvreté et de la faim est un objectif mondial mis en place par l'ONU en 2000. D'ici 2050, la production alimentaire devra augmenter de 70% pour nourrir la population estimée. Dans cette perspective, il est nécessaire de se questionner sur les modes de production agricole actuels.
Le modèle productiviste occidental, industriel, optimise les rendements agricoles, se caractérise par l'utilisation de pesticides et des coûts de production élevés. Il a un impact négatif sur l'environnement et la santé humaine. Il favorise la monoculture au détriment de la biodiversité.
Les modèles alternatifs font référence à l'agriculture familiale, caractérisée par un lien privilégié entre l'activité économique et la structure familiale. Ils préconisent une agriculture biologique qui favorise les équilibres naturels et le respect de l'environnement. Parallèlement à l'agriculture en zone rurale, une forme de pratiques agricoles émerge, en ville, avec la mise en place de jardins partagés. Cette technique a un rôle à jouer dans l'approvisionnement alimentaire des villes et favorise la biodiversité.

Avec :
Érik Polrot, directeur des Jardins de la croisière
Thierry Michon, président de l’AFDI Bourgogne Franche-Comté (agriculteurs français et développement international)



Bienvenue sur MJC de Sens

2014, l’année d’un nouveau départ ?
La saison 2013/2014 a été très difficile, il a fallu redresser les comptes en prenant des mesures fortes. Au moins avons-nous la satisfaction d’en voir les fruits avec un retour à l’équilibre financier. Cette saison est donc placée sous le signe d’un nouveau départ avec des adhérents de plus en plus nombreux et c’est un signe fort qui nous réconforte, qui est un appel vers plus d’exigence en terme d’offres d’activités, de qualités au niveau de nos prestations.
Nous allons à nouveau démontrer notre savoir-faire sur des manifestations qui sont ancrées dans notre histoire associative commune, que ce soit le Clap 89, le festival Jeunes talents, les galas de danse, Délires de lire, les concerts à la Fabrique, les expositions dans la salle clair-obscur, espace d’accueil, de découverte d’artistes locaux voire régionaux, Passeurs d’images. Sans être exhaustive, cette liste d’événements importants de la MJC montre déjà sa diversité, sa richesse culturelle sous des formes diverses. Elle est à l’image des valeurs que nous défendons : l’ouverture, la diversité, la rencontre intergénérationnelle. C’est ce qui fait de cette MJC, la Maison des jeunes et de la culture, la maison pour tous.
Nous continuerons et continuons à démontrer notre savoir-faire au travers d’événements marquants comme le concert des Ogres de Barback qui ont fait une halte chez nous dans le cadre de leur tournée pour fêter leur 20 ans. Nous marquons aussi notre volonté de répondre à vos attentes en diversifiant nos activités, notamment au niveau de la danse avec la création cette saison des ateliers danse moderne et danse jazz.
Continuité par rapport à nos axes forts, nouveautés, c’est ainsi que nous entendons confirmer notre place incontournable dans le paysage associatif sénonais avec de nouvelles perspectives comme le projet d’agrément de centre social qui apportera une nouvelle dynamique. C’est un chantier d’importance que nous menons cette année.
N’hésitez pas à pousser les portes de la MJC, non seulement pour participer aux activités, mais aussi pour porter votre voix dans le conseil d’animation. La maison pour tous n’a de sens que si vous, les adhérents, apportez aussi vos réflexions sur la vie de la MJC, vos idées pour améliorer les offres.
Merci à vous tous qui faites vivre la MJC, chaque année, de plus en plus nombreux !
Yannick Gaucher, président de la MJC.


Lettre d'infos
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
nh2ARP
Recopier le code :
123 Abonnés
Agenda
Chez les voisins

01_bande_site.png


Venir à la MJC

Informations